littérature contemporaine

Bélhazar de Jérôme CHANTREAU

✔️Mon ressenti : Ce roman est ma découverte de l’auteur. En lisant la quatrième de couverture, je vois qu’il est un des personnages de l’histoire et je vous avoue prendre peur. Puis, dès le début de la lecture, je comprends qu’il servira de voix mais ne sera pas le personnage principal et cela me soulage.
Bélhazar est mort. Jeune homme atypique, son décès et les circonstances de celui ci soulèvent de nombreuses questions. Ses parents, séparés, sont dévastés chacun à leur manière. Quand l’ancien professeur de Bélhazar propose d’écrire un roman, ils se confieront et l’on apprendra à découvrir celui qui laisse une empreinte tellement forte chez eux qui l’ont connu.
J’ai été très vite envoûtée par la plume de l’auteur. Il prévient dès les premières pages, qu’il s’est inspiré de faits réels, chose que j’aime particulièrement. J’ai lu ce roman très rapidement. J’avais besoin de savoir ce qu’il s’était réellement passé, mais aussi de découvrir qui était le défunt. J’ai bien aimé que l’enquêteur reste dans l’ombre et laisse la place aux parents. Et puis, j’ai avancé dans ma lecture et je suis restée un peu dubitative, certains faits m’ont semblé trop romanesques à mon goût. Et, je vous avoue être totalement passée à coté de la fin. Désolée mais je vous laisse la découvrir;) mais cela n’a pas du tout fait mouche avec moi. Je ressors de cette lecture mitigée.


🎯Mots Clefs : Décès / Adolescent / Enquête / Livre / Différent


🏆Ma note : 15/20


📚Résumé : Février 2013 : Bélhazar, un jeune homme sans histoire, décède lors d’un contrôle de police. Accident? Bavure ? Suicide, comme l’avance le rapport officiel ? L’affaire en reste là. Passée sous silence, elle tombe dans l’oubli. Jusqu’à ce que Jérôme Chantreau décide de mener l’enquête. Professeur de français et de latin, il avait eu pour élève le jeune Bélhazar. L’auteur se plonge dans le passé, interroge les souvenirs. Mais se heurte à la malédiction qui semble entourer ce drame. Que s’est-il vraiment passé ce soir d’hiver ? Et par-dessus tout, qui était Bélhazar ? Adolescent hypnotique ? Artiste précoce ? Dandy poète laissant derrière lui un jeu de piste digne d’Alice au pays des merveilles ? Jérôme Chantreau écrit contre l’oubli, et pour la vérité. Le crime est-il vraiment là où l’on croit ? Les faits sont réels, mais ils ne disent pas le vrai. Pour comprendre enfin, l’histoire de Bélhazar exige une mise à nu totale : celle de l’auteur. Son engagement inconditionnel emporte le lecteur dans un labyrinthe d’indices et d’émotions.


Éditeur : Phébus
Nombre de pages : 313 pages
Date de publication : 19/08/2021

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s