Roman Noir, Thriller

Ordinaire d’Audrey NAJAR

✔️Mon ressenti : J’ai choisi ce roman car sa couverture m’a immédiatement séduite. Le gros plan sur cet homme d’un certain âge avec ce titre lui barrant le visage ne pouvait que me séduire.
« Il n’y a pas de gens méchants, il n’y a que des gens malheureux » : je suis totalement d’accord avec cette citation et l’histoire de ce livre ne fait que le démontrer une fois de plus.
Hervé est un retraité marié qui occupe son temps comme il peut. Propriétaire d’un appartement, ils vivent au sein d’une communauté et chaque départ, et arrivée, créent un véritable bouleversement. Les blessures du passé se referment au fil du temps, mais il faut parfois un rien pour les rouvrir et se laisser déborder par la douleur qu’elles provoquent.
C’est un roman relativement court et un vrai page-turner. J’ai eu beaucoup de mal à le lâcher. J’attendais que le pire arrive, vu la quatrième de couverture, mais l’auteure a réussi à me surprendre, puisque je ne savais pas comment il se manifesterait.
C’est un excellent roman noir avec un personnage très torturé mais tellement ordinaire…


🎯Mots Clefs : Thriller / Homme / Failles / Haine / Jalousie


🏆Ma note : 18/20


📚Résumé : Hervé est un homme ordinaire. Un voisin banal.Un gentil mari sans histoires. Un retraité de soixante trois ans qui, pour tuer l’ennui, épie les autres depuis sa fenêtre ou erre dans les rues tranquilles d’Alfortville avec son chien, Billy. Et passe peut-être parfois une tête au Perroquet, le bistrot du coin.Un jour, de nouveaux voisins emménagent au dessus de chez lui. Jeunes, beaux, riches, avec de magnifiques enfants. Ils sont tout ce qu’il n’est pas.Ils ont tout ce qu’il n’a plus. Si sa femme voit là une opportunité de se faire de nouveaux amis, lui les déteste immédiatement.« Quand devient-on un monstre ? C’est quoi, un monstre ? » se demande Hervé. Lorsque l’on se pose la question, c’est qu’il est déjà trop tard.On ne connaît pas nos voisins. Ni ceux qui partagent nos vies. Pas même cette personne là, dans le reflet du miroir. Un premier roman noir magistral, qui brosse le portrait d’un homme ordinaire et de sa descente aux enfers.


Je remercie NetGalley et les éditions du Masque pour cette découverte.


Éditeur : Le Masque Éditions JC Lattes / Le Masque
Nombre de pages : 191 pages au format numérique
Date de publication : 5 janvier 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s