coup de coeur, littérature contemporaine

Né sous une bonne étoile d’Aurélie VALOGNES

✔️Mon ressenti : j’ai lu tous les romans d’Aurélie Valognes mais aucun ne m’a emportée ni même touchée, un bon moment de lecture mais je me suis toujours sentie étrangère à l’histoire. Et puis, ce nouveau roman est arrivé.


Vu la situation dans laquelle nous nous trouvons, cette couverture colorée m’a interpellée. En plus le titre laisse présager une belle histoire…


Gustave est un élève rêveur. Malgré son envie de réussir, il échoue. Certains le prennent en grippe, d’autres le laissent de côté. Il n’a qu’une crainte décevoir sa maman, c’est pourtant ce qui arrive régulièrement. Sa grande sœur Joséphine, très sûre d’elle et réussissant tout ce qu’elle entreprend, le laisse rêveur. Résigné à échouer, il se laisse petit à petit aller.


Un roman qui m’a touchée en plein cœur. Déjà parce qu’il est raconté par la voix de ce petit garçon, il nous pousse à vouloir le protéger, à avoir envie d’étriper ses professeurs, à réconforter sa maman. Vous l’aurez compris, il est rempli d’émotions. Et puis ce sujet me parle, l’enfance est vraiment le fondement de la vie adulte, il suffit parfois de quelques mots, quelques comportements, voir même une personne pour tout bousculer, autant dans un sens que dans l’autre.


Ce roman est pétillant, touchant et sait se faire léger par moment grâce à des notes d’humour. Un délice !


🎯Mots Clefs : Enfance / École / Échec / Famille / Rêveur


🏆Ma note : 19/20


📚Résumé : A l’école, il y a les bons élèves … et il y a Gustave. Depuis son radiateur au fond de la salle, cet éternel rêveur scrute les oiseaux dans la cour ou les aiguilles de la pendule qui prennent un malin plaisir à ralentir. Il aimerait rapporter des bonnes notes à sa mère, mais ce sont surtout les convocations du directeur qu’il collectionne. Pourtant, Gustave est travailleur. II passe plus de temps sur ses devoirs que la plupart de ses camarades, mais contrairement à Joséphine, sa grande-soeur pimbêche et première de classe, cela ne rentre pas. Pire, certains professeurs commencent à le prendre en grippe et à le croire fainéant. Parfois, il suffit d’un rien pour qu’une vie bascule du bon côté… Un roman universel, vibrant d’humour et d’émotion


Éditeur : Mazarine
Nombre de pages : 246 pages en format numérique
Date de publication : 4 Mars 2020

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s