Non classé

Des souris et des hommes de John Steinbeck

Mon ressenti : C’est incroyable de voir qu’unlivre si court puisse être  si fort !

L’histoire de Georges et Lenny, deux compagnons de route et amis allant chercher le travail à la ferme dans le seul but d’avoir un jour la leur. Georges veille sur Lenny, un simplet dans un corps de géant, avec la force qui va avec…

Le livre traite du rêve des hommes, de l’amitié, du racisme, de la déficience intellectuelle et de son incompréhension…

Le dialogue est très présent dans le livre et le style est très accessible puisque c’est celui de Lenny et de George, des hommes sans grande instruction.

La fin est bouleversante, je suis ressortie de ma lecture en larmes. Ne voulant pas trop en dire, je vous laisse découvrir ou re-découvrir… C’est un roman assez sombre…

C’est un classique à lire absolument au moins une fois dans sa vie.

Citation : « C’est un brave type, dit Slim. Ya pas besoin d’avoir de la cervelle pour être un brave type. Des fois,il me semble que c’est même le contraire. Prends un type qu’est vraiment malin,c’est bien rare qu’il soit un bon gars. »

« Oui, il est tout comme un gosse. Et il n’a pas plus de méchanceté qu’un gosse, non plus, sauf qu’il est si fort. »

Mots clefs : Simplet / Lapin / Ferme / Rêve/ Compagnons

Résumé : L’histoire de Lennie, colosse innocent, et de George, deuxouvriers migrants liés par une solide amitié, sillonnant les routes deCalifornie des années trente à la recherche d’un travail.

Quatrième de couverture :

Lennie serra les doigts, se cramponna aux cheveux.
— Lâche-moi, cria-t-elle. Mais lâche-moi donc. Lennie étaitaffolé. Son visage se contractait. Elle se mit à hurler et, de l’autre main, illui couvrit la bouche et le nez.
_ Non, j’ vous en prie, supplia-t-il. Oh, j’ vous en prie, nefaites pas ça. George se fâcherait.
Elle se débattait vigoureusement sous ses mains…
— Oh, je vous en prie, ne faites pas ça, supplia-t-il. Georgeva dire que j’ai encore fait quelque chose de mal. Il m’ laissera pas soignerles lapins.

Date de parution :16/02/72

Editeur : Gallimard

Pages : 174

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s